header

Abandon de famille : la famille d'abord les investissements ensuite !

 La Cour de cassation pose clairement le principe que le débiteur d'une dette d'aliment (pension alimentaire) doit privilégier le règlement de ces dettes là par rapport au remboursement de ses emprunts immobiliers. A défaut, il s'expose à une condamnation pénale pour abandon de famille.

Dans cet arrêt de la chambre criminelle du 20 juin 2018 (Cass. crim. 20 juin 2018 n+17-86.732) la cour de cassation mentionne :

"Attendu qu'en cet état [...]sa décision n'encourt pas la censure, dès lors qu'il résulte des pièces de procédure que [le mari] percevait des revenus mensuels d'un montant de 8632€ au cours de la période visée par la prévention et qu'il s'en déduit qu'il pouvait faire face à l'ensemble de ses obligations alimentaires, en affectant, de manière prioritaire, ses ressources au paiement des pensions alimentaires mises à sa charge, plutôt qu'au remboursement d'emprunts destinés à financer des investissements immobiliers"

Pour la cour de Cassation c'est clairement les femmes et les enfants en priorité et les investissement immobiliers en second !

Espace membres

Jurisprudence

la taxe d'habitation est-elle due par l'occupant ou par les indivisaires ?


Lire la suite...

Le départ du domicile conjugal n'est pas fautif quand il est justifié par le comportement de l'autre époux, ce comportement pouvant être prouvé par des...


Lire la suite...

toujours pas de consécration d'obligation de contribuer aux charges de la vie commune pour les concubins


Lire la suite...

contribution à l'éducation des enfants et disparité de revenus


Lire la suite...

L'info du mois

Divorce par consentement mutuel : le Conseil National des Barreaux sécurise les pratiques.


Lire la suite...

droit de visite et prise en compte des congés scolaires anticipés : réponse ministérielle


Lire la suite...

l'enfance en danger : "grande cause nationale 2019" ?


Lire la suite...

Rapport annuel du défenseur des droits consacré aux droits de l'enfant


Lire la suite...

compte bancaire détenu à l'étranger


Lire la suite...

Institut du Droit de la Famille et du Patrimoine - Nîmes - contact - mentions légales